Rechercher dans ce site:
Accueil "Les Sites Citerriens" >> Yhad - Economie

 

 

YHAD - €CONOMI€
Un système économique sans inflation, sans intérêt : le crédit social.

Rien ne va plus...

... au casino mondial de l'économie et de la monnaie; ceux qui la mettent en oeuvre ont oublié que le but était le service de l'homme et non pas son esclavage.

Le système ultra libéral fait chaque jour la preuve de son incapacité à résoudre les problèmes de chômage et de pauvreté, en France, en Europe et dans le Monde.

Il est temps de changer tout cela.
Mais il faut démontrer qu'un autre système économique est possible.

C'est le but de ce site !

Faites-le connaitre à vos amis.

Y
o
u

H
a
v
e

A

D
r
e
a
m

La navigation dans ce site...

- Accueil général - Vous y êtes, mais lisez aussi. la suite de cette page.
Et bien sûr, vous vous posez la question:
"que proposez-vous, pratiquement?"

- Notre proposition: le crédit social -
Un système économique socialement équilibré, sans inflation, sans intéret.....

- Comprendre mieux l'économie et le "pourquoi" de notre proposition.
- 1 - Les précurseurs du "crédit social"
- 2 - Un autre regard sur l'économie....
- 3 - Fragments

- 4 - Le robin et la société robinifiée
: Utopie ou amorce d'un nouveau système?

- Questions et réponses et - Lectures


En guise d'introduction

" La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi ! "

Albert Einstein

Sans doute êtes-vous comme nous, auparavant. Vous pensez : L'économie est une science complexe, elle doit être réservée aux spécialistes. Dans ce site, nous allons tenter de vous démontrer l'inverse.

Mais nous allons surtout tenter de vous démontrer que certains économistes et financiers, comme le dit Bernard Marris dans son livre "lettre ouverte aux économistes qui nous prennent pour des imbéciles", non contents de nous prendre effectivement pour des imbéciles, nous maintiennent, par des affirmations sans fondement, dans un ultra-libéralisme totalitaire, qui n'a que pour effet d'amplifier la crise mondiale, d'augmenter le nombre de pauvres sur la planète, d'accroître les fractures sociales importantes…

Nous nous adressons aussi aux femmes et aux hommes qui nous gouvernent, et nous incluons dans ceux-ci tous les hauts fonctionnaires ou autres "experts", pour la plupart sortis du même moule. Avec une question sous-jacente: "est-il possible qu'ils ne sachent pas ?" S'ils ne savent pas, ils sauront peut-être s'ils lisent ce livre. S'ils savent déjà, hé bien vous serez sur un pied d'égalité avec eux, car, vous aussi, vous saurez !

Vous saurez que lorsque vous entendez "on ne peut pas construire cette crèche, cet hôpital, cette ligne de chemin de fer, cela coûte trop cher", il s'agit en fait d'argent qui ne coûterait rien à produire, qui créerait de l'emploi et de l'activité, et qui reviendrait intégralement à l'Etat.

Vous saurez que lorsque le Ministre des Finances indique que le remboursement des intérêts de la dette qui était de 236 Milliards de Francs en 1999 (soit 450000 F prélevés chaque minute sur le travail des hommes de ce pays), il indique en fait qu'il accepte de payer ces intérêts à des banquiers qui fabriquent de la fausse monnaie.

Vous saurez comment une simple déviation de l'utilisation du mot "profit" en comptabilité a suffit pour rendre tout notre système incompréhensible Vous saurez qu'il n'y a pas "un gâteau à se partager", mais que ce gâteau peut être assez grand pour tous, mis à part les limites écologiques et de plein emploi qu'il impose.

Vous saurez pourquoi, alors que nous sommes dans une période d'abondance, nous réagissons encore comme si nous étions en période de pénurie.

Vous saurez pourquoi il est indispensable de taxer les capitaux spéculatifs et pourquoi annuler la dette des Pays Pauvres (PVD) ne nous appauvrira en rien; alors, pourquoi ne pas le faire?

Vous saurez pourquoi l'intérêt ajouté au remboursement du capital d'une dette est inique, puisque cela équivaut à payer un intérêt sur un capital en majorité fabriqué par les banques sur un simple jeu d'écriture.

Vous saurez que le jeu des importations - exportations étant de toute façon "à somme nulle", un pays dont la balance d'exportation est bénéficiaire, ne peut le faire qu'en en appauvrissant d'autres.

Vous saurez pourquoi les accords de Maastricht, imposant des déficits publics inférieurs à 3% des PIB, bientôt remplacé par ceux d'Amsterdam les réduisant à 1%, est une erreur fondamentale, empêchant l'Europe de s'enrichir en "biens réels" et limitant la nécessaire intervention de l'administration sur tout ce qui ne devrait pas être "marchandisable" dans la vie des pays.

Vous saurez qu'il existe des solutions simples pour sortir de ces injustices qui créent de plus en plus de pauvres et qui laissent 20 000 enfants mourir de faim chaque jour dans le monde, pendant que des multinationales ou des personnes privées s'enrichissent sans limite.

Encore faut-il le vouloir.

(Préface de "Un regard citoyen sur l'économie" de André-Jacques Holbecq, à paraître le 25 septembre 2002 aux éditions Yves Michel - Collection Economie - ISBN 2 913492 11 8 - prix: 17 euros)... vous pouvez le réserver dès maintenant chez votre libraire habituel ou directement: éditions Le Souffle d'Or / éditions Yves MICHEL BP 3 - 05300 Barret-sur-Méouge - France tel : 33 (0)4 92 65 52 24
http://www.souffledor.fr

. Voir la présentation dans la section "lectures"

 

_______________________________________

Participer à la réflexion...

Liste yhad-eco
Discuter et réfléchir à la mise en place d'un système économique sain:
"le crédit social"