Une nouvelle de Gilles Meuriot

EVENEMENT CLIMATIQUE

__________________________

 

Enfin j'ai vu les étoiles. Pas plus d'une heure au sommet - et c'est peut-être bien ma dernière visite.
En tout cas, j'ai tout enregistré et je peux tout te raconter.
D'abord le gardien nous a souhaité la bienvenue : "Ici vous entrez dans Last Vision, le dernier parc naturel sur Terre situé au-dessus de la brume qui couvre notre planète depuis l'Evénement Climatique. Le dernier refuge aussi pour les forêts et animaux d'antan. Ici en raison de l'altitude considérable, les arbres subsistent encore, les jours succèdent aux nuits, et le regard porte à l'infini, librement."
Il allait ouvrir un sas, mais auparavant il nous a bien expliqué les risques, car dehors le froid est intense, incroyable.
"C'est important, sachez-le, nous sommes vous et moi tellement habitués au confort de nos 50°C, que nous oublions notre drain thermique : n'oubliez pas, c'est lui qui réfrigère notre sang et nous procure le bien-être. Dehors, ce drain nous congèlerait en un instant! Aussi au moment de sortir pensez à le désactiver, c'est vital. Au moindre engourdissement, faites-moi signe et cherchez du secours".
Et il y a d'autres risques, par exemple quand le soleil est au-dessus de l'horizon : eh bien, il faut des lunettes spéciales.
Quand j'y pense : imagine la vie à 10°C, comment les gens ont-ils pu vivre, se réchauffer?
****
Sur le moment je n'ai pas senti le froid, j'ai levé les yeux et - .............Oooh - l'obscurité était partout, oppressante, le ciel profond comme l'encre et beau comme le velours, piqueté d'étoiles scintillantes, si nombreuses et lointaines, j'écarquillai les yeux toujours plus pour engranger cette moisson...
Le temps a dû passer, et j'ai vu que la foule s'était dispersée, attirée par les animations bruyantes à l'intérieur - le vieux gardien était à mon côté : - Oui c'est beau, la première fois... mais, a-t-il ajouté : - ensuite, impossible d'oublier.
Nous sommes restés silencieux un moment. Plus tard, là haut près du zénith, il s'est produit quelque chose : une étoile s'est allumée, surpassant toutes les autres, étincelante!
- Qu'est-ce que c'est ? ai-je demandé, regardez ça brille de plus en plus fort!
- Encore un vaisseau.
- Un vaisseau? Quel vaisseau?
- Un de plus, ma foi, les rats quittent le navire.
- Mais je ne comprends pas, quel navire, quel rats?
- Cette étoile voyez-vous, comment expliquer... c'est une machine, oui un monstre qui produit une lumière aveuglante, cela s'appelle un propulseur pho-to-nique. Loin au-dessus de nous, il s'allume. A l'arrière d'un vaisseau, immense.
Ecoutez, ce navire de l'espace emmène dans ses flancs 4000 colons endormis, pressés dans leurs alvéoles. .. Maintenant cette sorte d'étoile va dériver de plus en plus vite, et dans les heures qui viennent son éclat va décroître, tandis que la nef prend son cap vers les planètes, euh ... terraformées.
Et d'autres suivront, toutes les nuits à présent, ...les rats.
****
Le temps passait à toute allure, je lui ai posé plein de questions et j'ai enregistré toutes ses réponses. Il a fallu rentrer.
Sa voix tremblait un peu, il m'a paru fatigué, et je réécoute ses derniers mots - il a dit : "Puisse-tu voyager toi aussi vers les étoiles et gagner ta liberté".
C'est très mystérieux. Ne sommes-nous pas libres d'aller et de venir?
****
J'ai reçu ton message. C'est dur d'attendre ton retour sans pouvoir vraiment te parler. Aujourd'hui pour la première fois j'ai résolu d'utiliser le cryptocourrier, c'est cher mais j'ai besoin de savoir.
Oui je veux savoir : pourquoi vous imposent-ils des cadences si dures et des périodes si longues de travail posté? Pourquoi cette discipline? Le secret pèse autant que la fatigue.
Sais-tu à quoi sert ton usine fourmilière? On connaît finalement très peu de choses sur ces monstres de métal que vous produisez en série. Ils emportent des milliers d'opérateurs - mais que font tant de personnes pour servir ces incroyables machines? Ces fameux gouffres à carbone une fois lancés en orbite aspirent les gaz à effet de serre? Pourquoi faut-il en construire autant et toujours plus vite?
Ils disent que le réchauffement de l'atmosphère sera maîtrisé grâce à l'enterrement des villes et des usines à grande profondeur, et si les gouffres à carbone sont déployés à temps dans l'espace. Combien de temps cela prendra-t-il?
Ici, le confort se dégrade. Les employés du Service d'Ambiance Urbaine sont débordés et interviennent rarement. Il fait trop chaud au niveau -100, parfois je dois régler presque à fond mon drain thermique et j'ai la nuque glacée.
Mon voisin dit que c'est pareil dans tous les blocs habitat à ce niveau. Maintenant je te laisse. Réponds-moi vite et dans le même mode, l'échange est privé et tu peux tout me dire.
Ne signe pas pour un nouveau cycle majeur, laisse les autres travailler et viens me rejoindre enfin, je t'attends.
****
Ma voisine a beaucoup aimé l'enregistrement de Last Vision. En image intégrale, c'est comme si elle se retrouvait là-bas elle-même. Elle a dit qu'elle reconnaissait les constellations de Pégase et Andromède, qu'autrefois elle observait avec son télescope d'amateur. Elle a reconnu aussi les arbres, sur la crête. Ce sont des cèdres de l'Atlas, tu verras comme c'est beau. Impossible d'oublier, le vieux l'avait dit.
Toi aussi à ton retour, tu verras le gardien du Parc, et tu l'entendras radoter, évoquant les catastrophes :"planète naufragée", "humanité à la dérive", "sauve qui peut", et surtout "les rats quittent le navire".
Ça il l'a répété au moins dix fois, et la voisine a bien rigolé. Je te dis qu'elle est bizarre, elle extirpe des câbles de son plancher, branche son ordinateur et examine les signaux qui circulent dans les galeries techniques. C'est vraiment un passe-temps de dingue. Mais c'est bien connu, les personnes nées avant l'Evénement Climatique sont détraquées, elles s'adaptent mal à la vie et au confort moderne.
****
Au bureau de l' Underground Way to the Future, j'ai indiqué ton matricule et demandé à te joindre en audiocom surveillé. Je n'en pouvais plus d'attendre. Grâce au Fichier Central, ils m'ont informé que tu venais de signer à nouveau. Cela je n'ai pas pu le croire.
Voyant mon désespoir, ils ont fait venir une personne du recrutement , qui m'a bien expliqué la situation. C'est une personne charmante et rassurante.
Grâce à elle j'ai pris ma décision : je pars te rejoindre en zone pionnière! Je suis beaucoup trop jeune, mais c'est une autorisation exceptionnelle. Je travaillerai à l'assemblage des modules "puits à carbone", à l'extrémité de la machine. Ce sont de gigantesques entonnoirs, très fragiles, qui fonctionnent seulement en orbite.
J'ai demandé si nous serions ensemble et ce que tu faisais. Avec leur Fichier Central, c'est simple ils savent tout. Bien que tu ne m'aies jamais rien dit, je sais maintenant que tu travailles à la finition des locaux vie, la partie centrale qui abrite jusqu'à 4000 opérateurs. Et que tu te trouves au niveau - 380.
Nous pourrons nous revoir enfin dès la fin du prochain cycle majeur ; et quand la zone sera stabilisée, il y aura des cellules de détente pour les couples - nous pourrons en louer à tous les cycles mineurs.
Tu vois, la personne du recrutement dit que ma décision est courageuse, car les zones pionnières sont encore dangereuses. Par exemple la source froide n'est pas toujours assurée, quelle angoisse. C'est pourquoi, une fois pris les clichés holographiques et le contrat d'embauche signé, j'ai dû passer au poste d'implantation corporelle. Maintenant j'ai comme toi une petite antenne derrière l'oreille, je ne la sens pas du tout. Le Service de Sécurité emploie des agents à temps plein pour nous protéger, et me localise en permanence.
Note ma prochaine adresse : niveau - 390, méridian 1105, décan 4852, Underground Way to the Future - Foyer des techno-agents - Bloc B510A62. Je te dis à bientôt.
****
La voisine est carrément folle. Elle a tout de suite vu l'implant derrière mon oreille. Ca lui a fait un choc !
Elle m'a fait signe de me taire, impérieusement. Sans dire un mot, sur son ordinateur elle a inscrit : SI VOUS VOULEZ M'AIDER, TAISEZ-VOUS : avec votre implant, il enregistrent nos conversations.
Elle m'a fourré dans la main un papier griffonné, avant de claquer la porte.
Je ne comprends pas ce qu'elle a voulu écrire. Elle dit que les rats quittent le navire c'est vrai, mais seulement ceux qui le peuvent encore. Et avec raison, si les taupes comme nous sont trop myopes pour comprendre. Elle préfère résister comme elle peut plutôt que de laisser sombrer le navire. Qu'est-ce que ça veut dire?
J'ai incinéré le papier comme elle a demandé, de toute façon c'est pure folie. Que va-t-elle devenir?
****
Maitenant je suis sur le quai du Downway Heavy Train, il y a foule au départ. Nous allons plonger dans les interminables galeries, comme des taupes, en route pour la zone pionnière. Je te verrai bientôt !
Tu sais, je voulais récupérer l'enregistrement de Last Vision en image intégrale, et te montrer les étoiles. Dommage, il est resté chez la voisine. J'ai trouvé sa porte scellée avec une pancarte : INVESTIGATION JUDICIAIRE. Je n'ai pas pu attendre.
Ca ne fait rien, la bonne surprise, c'est qu'au terme de quatre cycles majeurs, toi et moi nous aurons des places prioritaires pour Last Vision et le transport gratuit en prime. Je t'assure, ça vaut la peine d'attendre!
********
Gilles Meuriot Novembre 2000 - gmeuriot@pacwan.fr
© Reproduction autorisée seulement avec l' accord préalable de l'auteur