Rechercher dans ce site:
Accueil "Les Sites Citerriens" >> Appel citerrien 2001

 

 

APPEL CITERRIENS 2001

Cet appel est un appel "a minima".
Nous pensons que chacun de ceux qui sont inquiets de la tournure que prends la société "ultra-libérale" peut y reconnaître ses aspirations et donc le signer, afin que le 21° siècle soit celui d'une autre démocratie, plus respectueuse de la Terre et de chaque humain.
Lorsqu'un nombre suffisant de signatures individuelles ou associatives auront été recueillies, nous nous engageons à transmettre cet appel aux décideurs politiques.

CONSCIENT que les citoyens de tous pays et leurs représentants se voient progressivement dépossédés du pouvoir de décider de leur destin, au nom d'une transformation du monde présentée comme une fatalité, particulièrement par les sociétés transnationales qui profitent de l'absence de lois applicables mondialement.

CONSIDÉRANT qu'il est urgent de se réapproprier ensemble l'avenir de notre Terre afin d'éviter son saccage pour la simple satisfaction d'intérêts privés et financiers;
CONSIDÉRANT qu'il est urgent de créer de nouveaux instruments démocratiques de fonctionnement de la société, aux plans national et mondial, en proposant des alternatives crédibles aux systèmes politiques, économiques et sociaux qui ont montré leurs limites, ne font qu'appauvrir les plus démunis, donner plus de pouvoir à ceux qui en ont déjà trop, aviver les nationalisés et détruire la planète;
CONSIDÉRANT qu'il est urgent de relever le défi d'une désespérance politique par un sursaut humaniste et militant;
CONSIDÉRANT qu'il est urgent d'œuvrer tous ensemble pour construire "Un Monde Meilleur";
CONSIDÉRANT qu'il est urgent que l'engagement de chacun se manifeste pour demander avec force que différentes propositions alternatives soient étudiés par tous les acteurs sociaux et politiques formant et dirigeant nos sociétés.
CONSIDÉRANT que les gouvernements nationaux et les nouveaux gouvernants, ceux du pouvoir de l'argent, ne proposeront aucun changement sans qu'on les y encourage fermement.
CONSIDÉRANT que la seule communauté qui soit capable de faire respecter à la fois tous les particularismes et les droits humains fondamentaux, en gardant une vigilance de tous les instants, en veillant à ce qu'aucun particularisme totalitaire ne s'élève au point de faire de l'ombre aux autres particularismes et surtout aux caractères communs à tous les hommes, est la communauté humaine dans son ensemble.
CONSIDÉRANT que c'est ainsi que chaque homme, femme ou enfant pourra devenir enfin citoyen de la Terre: un Citerrien

J'APPELLE par la présente à la mise en place, aux côtés de l'ONU représentant les États, d'une deuxième chambre : le Parlement Mondial des Citerriens, c'est-à-dire le Parlement de l'ensemble de la communauté humaine.
Cette institution composée de représentants démocratiquement élus dans des élections transnationales, sur des projets globaux qu'ils s'engagent à défendre, indépendamment de leur appartenance politique, nationale, ethnique, confessionnelle ou linguistique, devra:
- oeuvrer pour l'application sans défaillance, par tous les États du Monde, des différentes Chartes et Traités de protection de l'homme et de la Terre;
- substituer la loi mondiale et l'arbitrage aux rapports de force dans les relations entre États, en déclarant solennellement que la guerre, civile ou militaire, pour quelque motif que ce soit, est illégale;
- proposer des lois économiques et écologiques applicables à toute la Planète, où l'intérêt commun présent et futur prime sur l'intérêt particulier;
- établir en son sein un Tribunal International des Droits des Communautés, des Peuples et des Minorités;
- demander que soit appliqué le droit d'ingérence humanitaire dès que nécessaire;
- obtenir des pouvoirs réels et bien définis, afin de faire exécuter ses décisions;

JE DEMANDE - en signant cet appel -, à chaque homme, à chaque femme, à chaque enfant par la voix de ses parents, à chaque association, à chaque élu, à chaque communauté - géographique ou non -, à chaque parti politique et à chaque gouvernement, de notifier lui aussi, par la signature du présent document, son désir de voir une démocratie mondiale prendre le pas sur les intérêts nationalistes ou particuliers, chaque signature dans ce sens étant un geste fort permettant de faire connaître la volonté de paix et de survie de l'humanité qui anime les citerriens signataires.

 

signer l'appel